Comment bien choisir votre posture de méditation

La posture du lotus n’est pas ce qu’il y a de plus confortable surtout quand on démarre la méditation. C’est déjà assez compliqué de calmer le petit singe dans sa tête alors s’il faut en plus se retrouver dans une posture physique inconfortable vous risquez de rendre encore plus difficile votre pratique.

Heureusement qu’il y a une bonne nouvelle….

Il n’est pas nécessaire de se mettre dans la position du lotus pour méditer, les grands experts comme Mathieu Ricard sont catégoriques, vous pouvez méditer dans toutes les postures à condition que vous respectiez quelques règles très simples à mettre en oeuvre.

Ces règles sont nécessaires car vous allez très vite réaliser que votre posture physique va influencer votre état mental et par conséquent la facilité avec laquelle vous allez pouvoir conserver votre concentration et votre perception de l’environnement dans lequel vous méditez.

2 erreurs à ne pas commettre pour une bonne posture de méditation

  • Evitez d’être trop relâché (généralement cela se traduit par les épaules vers l’avant, le dos courbé) si votre position n’est pas assez tonique vous risquez d’augmenter les risques de somnoler pendant votre méditation, voir même de vous endormir.
  • Evitez également une position trop rigide car cela pourrait renforcer votre agitation mentale et décupler les difficultés pour rester concentré sur un point précis comme votre souffle

Les 7 secrets d’une bonne posture digne d’un grand maître Zen

Des textes très anciens existent sur le sujet de la position physique que doit adopter la personne qui médite. Pour résumer ces textes il y a 7 aspects principaux à retenir et à mettre en pratique:

  1. Les jambes sont croisées (en lotus ou en demis lotus, voici un guide sur la position du lotus, consultez le ici). Si vous ne pouvez pas croiser les jambes vous pouvez aussi être assis sur une chaise ou allongé si votre condition physique ne vous permet pas d’avantage.
  2. Posture méditation

    Le geste de l’équanimité, main droite sur main gauche

    Posez chacune de vos main sur vos genoux, la paume de votre main gauche doit être posée sur votre genou gauche. La paume de votre main droite, posée sur votre genou droit. (vous pouvez également déposer votre main droite sur votre main gauche avec les pouces qui se touchent à la hauteur du nombril ou un peu en dessous. Cette alternative est aussi appelée geste de l’équanimité)

  3. Les épaules doivent être un peu relevées sans pour autant partir vers l’arrière
  4. Votre colonne vertébrale doit être droite et bien redressée « comme une pile de pièces d’or » (veuillez noter que c’est un aspect fondamental dans la posture de méditation, vous devez garder votre dos droit même si vous êtes allongé ou assis sur une chaise)
  5. Votre menton doit revenir légèrement vers votre gorge
  6. Le bout de votre langue doit toucher le haut de votre palais et rester dans cette position pendant votre séance
  7. Vos yeux (ouverts ou fermés en fonction du type de méditation que vous pratiquez) regardent devant vous légèrement vers le bas, à environ 1 mètre de l’endroit ou vous êtes.

 

Bien utiliser votre posture pour faciliter la méditation

Nous avons vu au tout début de cet article que votre posture peut compliquer un peu votre séance de méditation. En essayant de renverser les choses, vous pouvez également utiliser votre posture comme un allié dans votre pratique de la méditation. Si par exemple vous avez tendance à somnoler alors optez pour une posture très droite afin de compenser ce problème. Au contraire, si vous avez tendance à avoir beaucoup trop de pensées qui s’agitent dans votre tête alors vous pouvez simplement vous mettre dans une position un peu plus détendue et moins rigide.

Sachez qu’il est tout à fait normal que pendant les premiers mois votre posture ne soit pas très confortable. Petit à petit vous arriverez à améliorer votre souplesse et trouver la position qui vous convient le mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *